Bien que les taux de crédits immobiliers ont la réputation d’être bas, rien n’empêche de rechercher le meilleur taux et ce, afin de pouvoir s’engager dans les conditions les plus avantageuses sur le plan financier.

La question se pose alors de savoir comment avoir le meilleur taux. Des éléments de réponse dans les développements qui suivent :

Le bon choix de banque

Les banques font face à une concurrence rude pour gagner des clients et atteindre leurs objectifs annuels. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à rechercher celle qui offrira le meilleur taux.

C’est tout simplement pour dire que la banque avec laquelle on a l’habitude de traiter ne sera pas forcément celle qui proposera le meilleur taux. Il faut prospecter ailleurs et faire des comparaisons. A partir des offres trouvées, il sera alors possible de négocier afin que la banque de votre choix cède au risque de vous perdre au détriment d’un concurrent.

Cette recherche peut se faire par vous-même quoique faire appel à un courtier en crédit s’avère être moins chronophage, car il sait à qui s’adresser pour trouver les meilleures offres et pour arriver à un accord au vu de la situation de l’emprunteur.

L’apport personnel

La diminution du taux d’un crédit immobilier peut aussi se faire grâce à l’apport personnel ne serait-ce que l’équivalent des honoraires du notaire. De cette manière, la banque ne supporte pas la totalité du projet immobilier et ne rechignera pas à céder sur le taux appliqué à votre prêt immobilier.

Parlant d’apport personnel, le prêt à taux zéro est pris comme tel par la banque. Souscrire à ce prêt signifie automatiquement qu’une partie du capital emprunté va se rembourser sans intérêt, ce qui équivaut ainsi à une absence de taux d’emprunt à appliquer.

Le nombre de crédits

Le meilleur taux d’emprunt immobilier peut aussi s’obtenir en limitant le nombre de prêts que l’on souscrit, car ainsi, on limite aussi les défauts de paiements et on montre à la banque que l’on dispose d’une capacité d’emprunt encore large.

De toute manière, à moins que vos revenus ne soient très importants, la banque n’accorde pas de prêt dont le remboursement entame plus de 33% de vos revenus.

L’âge au moment de l’emprunt

Souvent, la banque montre aussi plus de flexibilité sur le taux lorsque l’emprunteur souscrit au prêt immobilier en étant encore assez jeune. La raison en est tout simplement que cette jeunesse signifie que l’emprunteur dispose encore d’assez de temps pour rembourser le prêt avant d’arriver à l’âge de la retraite.

Il s’agit d’un facteur qui rassure la banque et qui ne lui donnera aucune raison de ne pas accorder un prêt immobilier à taux réduit, le risque étant moindre.

Le courtier en prêt immobilier

Enfin, pour avoir le meilleur taux sur un crédit immobilier, on n’insistera jamais assez sur le fait que le courtier en prêt immobilier se présente comme l’allié ultime pour atteindre cet objectif.

Il vous fait gagner du temps dans vos recherches, mais aussi de l’argent du fait qu’il aura les meilleurs résultats grâce à sa capacité de négociation et ses relations de longue date avec les banquiers, propres à le faire bénéficier d’offres avantageuses, mais inenvisageables pour les banques lorsqu’il s’agit d’un emprunteur anonyme.

Les autres éléments du crédit

Pour conclure, le taux d’emprunt ne constitue pas le seul critère qui influe sur le coût final de votre crédit immobilier.

En plus d’œuvrer pour obtenir le meilleur taux, vous faites bien aussi de faire en sorte que vous vous engagez sur la base de l’assurance emprunteur la moins chère, que vous empruntez sans vous voir appliquer de frais de dossier…

Les éléments qui composent votre contrat de prêt et qui vous permettent d’obtenir des conditions d’engagement avantageuses sont nombreux. Encore une fois, un courtier en prêt immobilier pourra vous aider à les identifier, mais aussi à monter pour vous le meilleur plan de financement.